Nord (59)

Alexis a rencontré les joueurs de l'OM

Réalisation du rêve :
du 06 février 2020 au 08 février 2020

Vendredi 7 février
Ca y est, le grand jour est arrivé pour Alexis, il va vivre son rêve : partir à Marseille pour rencontrer son équipe de football préférée l’Olympique de Marseille. Nous sommes à l’aéroport de Lesquin ; il est accompagné de son papa et déjà c’est une première ; Alexis va prendre l’avion pour la première fois.

Samedi 8 février
Départ dans la matinée pour le Stade Vélodrome de l’OM et une très belle visite l’y attend. Alexis est déjà très impressionné par les lieux et son impatience grandit à l’idée d’y vivre ce soir ce rêve tant espéré au milieu de 50 000 supporters marseillais !!
Un responsable de l’OM nous accompagne pour découvrir les coulisses du stade : espace VIP, vestiaires, salle d’échauffement avec piscine…
Dans l’attente de la rencontre OM/TOULOUSE à 17 h 30, nous proposons à Alexis une virée shopping à la boutique du club ; quelle ne fut pas sa surprise de rentrer dans cette caverne d’Ali Baba entièrement dédiée à l’OM ! Il en ressort avec un ballon et une paire de gants qu’il porte aussitôt avec fierté comme tous les autres fans de l’OM fort nombreux aux abords du stade.
L’heure du match approche et nous sommes accueillis pour l’avant-match dans les salons privés.

Ça y est bien placé, Alexis profite avec bonheur et enthousiasme de la rencontre tant attendue. Son équipe se défend fort bien et s’impose 1 à 0 sur une super frappe de Dimitri Payet !! C’est l’euphorie dans le stade, mais pour lui, reste l’accueil par les joueurs de l’OM après le match où chacun lui dédicace un nouveau ballon, se prête à des photos avec lui avec beaucoup de gentillesse et d’attention.
Alexis est au milieu de ses héros et rêvera sans doute toute la nuit de ces belles rencontres !

Dimanche 9 février
Un peu fatigué après tant d’émotion c’est le retour à Lille après un petit tour le matin pour visiter le centre-ville, la corniche et le vieux port.
Alexis est maintenant pressé de retrouver ses copains pour partager avec eux ce rêve réalisé, et son papa de conclure : « il est heureux »