Yvelines (78)

Thibault a rencontré Sébastien LOEB

Réalisation du rêve :
du 25 août 2016 au 28 août 2016

« Nous sommes dans les Vosges, samedi 27 août 2016. Thibault et ses parents assistent depuis trois jours au Vosges Rallye Festival Epinal-La Bresse.
Je vois arriver au loin un drôle de véhicule piloté par un petit garçon apparemment très joyeux : C’est Thibault, qui passe le portail officiel de la course sur son fauteuil électrique 4X4 ultra perfectionné, sous les applaudissements du public.

Thibault est passionné depuis tout petit par les véhicules et les sports mécaniques. Il connaît le nom des voitures, des pilotes et des différentes courses. Il fait des figures avec son fauteuil et aimerait que des courses soient organisées. Il a préparé un questionnaire pour Sébastien Loeb. Alors que nous déjeunons, il teste mes connaissances sur le sujet des rallyes, et j’avoue que je ne suis pas aussi calée que lui sur la question, du coup il m’instruit afin que je comble ces lacunes !
Il faut patienter un peu avant LA rencontre, alors nous allons vers le portail officiel, où Thibault regarde arriver les voitures, et salue les pilotes à leur passage.
L’heure du rendez-vous approche. Nous nous dirigeons donc vers le stand de Sébastien Loeb.
L’attente est atténuée par les attentions portées au petit garçon : On le fait entrer à l’intérieur du stand, où le public n’est pas autorisé. Le Directeur « Citroën » lui offre une jolie casquette « Pirelli », et lui fait ensuite essayer le casque de Sébastien Loeb. Un sourire jusqu’aux oreilles se dessine sur son visage.

Nous faisons de jolies photos avec maman et papa devant la 205 mythique.
Tout à coup, Sébastien apparaît, accompagné de son épouse Séverine. Thibault est très impressionné lorsqu’il vient le saluer et lui parler chaleureusement. Il pose alors les questions qu’il avait préparées. Sébastien répond à chacune d’elle, et passe un bon moment, en compagnie de Séverine, à discuter avec Thibault et ses parents, se montrant lui-même ému par l’histoire de ce petit bonhomme. Il lui offre la casquette qu’il porte, et la dédicace ainsi que son questionnaire.
Thibault est vraiment très heureux. Il dira ensuite à ses parents (qui me l’ont répété discrètement) qu’il était tellement heureux qu’il en avait envie de pleurer !
Mais Sébastien Loeb est très sollicité et doit prendre congé de Thibault, l’invitant à le revoir au RoadShow final plus tard.
Il repart donc à l’hôtel, accompagné de ses parents, se reposer un peu après autant d’émotions.

Deux heures plus tard nous nous retrouvons à une dizaine de kilomètres du village de la Bresse, au pied des remontées mécaniques. Les spectateurs sont invités à s’éloigner de la piste du RoadShow tandis que Thibault se voit attribuer une place aux premières loges, sécurisée toutefois, et offrir le panneau de l’évènement. Il peut alors saluer une dernière fois son idole au passage de sa 205, et celui-ci le salue à son tour lors de son dernier passage. »

Claire, bénévole accompagnatrice