Loire-Atlantique (44)

Pacôme a rencontré Kev Adams

Réalisation du rêve :
le 03 décembre 2016

Pacôme arrive à la capitale après un voyage en train. Sous le ciel bleu de Paris, le jeune garçon commence par visiter la capitale en faisant une croisière sur la Seine. Il profite de chaque instant, en s’intéressant à tous les monuments qu’il croise : les Invalides, le Grand Palais, l’Assemblée nationale, la Tour Eiffel,… Pour autant, il n’a, à ce moment-là, qu’une idée en tête : réaliser son rêve en rencontrant Kev Adams.

La quasi-totalité des conversations concernent son idole : son parcours professionnel, sa filmographie,… Pacôme s’interroge également sur ce qu’il va pouvoir lui dire. Beaucoup de questions surgissent comme ses projets futurs, le lieu où il habite, s’il va revenir à Nantes, etc.
Mais sa grande question était de savoir s’il allait réussir à lui dire tout ce qu’il avait sur le cœur.

En fin de journée, Pacôme découvre l’AccorHôtel Arena et est très impressionné par sa grandeur. Après un bon goûter dans une brasserie à proximité, il est l’heure de rentrer dans la salle et de découvrir où il est placé. Son sourire parlait de lui-même quand il a découvert que sa place était au deuxième rang. « Nous sommes tellement bien placés que nous n’avons même pas besoin de regarder les écrans géants », disait-il en n’y croyant pas ses yeux.

L’heure de la rencontre avait sonné : Pacôme est accompagné jusqu’aux loges. L’attente de Kev Adams était assez stressante pour le rêveur. Son rêve allait devenir réel d’une minute à l’autre. Kev Adams est arrivé et ils ont entamé une conversation afin de faire connaissance. Très impressionné par son idole, Pacôme en a oublié toutes ses questions préparées et s’est laissé guider. Il a pu prendre plusieurs photos avec son idole et a demandé de nombreuses dédicaces dont notamment une sur sa casquette du spectacle, achetée en souvenir. La joie de Pacôme se lisait sur son visage.

Une fois la rencontre terminée, Pacôme a rejoint sa place et a découvert le spectacle qui lui a énormément plu.

« C’est un souvenir que je n’oublierai jamais » a-t-il dit en sortant de la salle.