Isère (38)

Muge a rencontré TAL

Réalisation du rêve :
le 09 juillet 2017

Pour raconter le rêve de Muge, il faut le comparer à une recette de grand chef. Muge, origine petit muguet, voulait rencontrer son idole, la chanteuse Tal.

Pour cela elle choisit minutieusement ces ingrédients :
Une poignée d’organisation ; une pincée de stress ; un zeste d’impatience ; une cuillère d’improvisation ; et une grande part de complicité. On mélange le tout et on obtient un océan de bonheur !

La présentation de la recette est pour le Dimanche 9 juillet au Parc des oiseaux (01). Je vois une inquiétude s’installer dans les yeux de Muge, je lui demande ce qui ne va pas. Elle me confie qu’elle ne veut pas aller au Parc, car elle a peur que les oiseaux se posent sur elle, et qu’elle ne puisse pas s’en défaire. Je rassure la jeune rêveuse et nous prenons la direction du parc où nous avons passés une agréable après-midi découverte. Les flamants roses sont la préférence de Muge ; un seul regret elle n’a pas pu faire la visite de la tour 27m à cause des risques d’orage. Mais elle se promet de revenir avec ses parents.

Après un rapide dîné, il est temps d’aller s’installer avec le public. Place de choix pour Muge qui est tout devant.

Encore quelque instant et Tal se découvre devant les yeux illuminés de Muge.
Quelques chansons s’enchainent et Tal s’approche, caresse les cheveux de Muge et puis lui fait signe de la suivre. La jeune fille se retrouve sur scène, sous le micro. C’est magique, son regard est chargé d’émotion.

La fin du concert est proche, un coup d’œil en direction de Muge et un étrange frisson me parcourt, je vois une jeune fille dans un autre monde.

Tous les spectateurs sortent, Muge parle déjà de ses impressions : « Je l’ai vu de si près ! »
Mais elle n’est pas au bout de ses surprises, car le bouquet final arrive.
C’est un moment privilégié de partage et d’amour qui se fait entre la rêveuse et son idole, dans un salon privé.
Une des phrases de Muge qui reflète bien sa force de vaincre la maladie et son grand cœur :
« S’il te plaît Tal, peux-tu me signer des autographes pour mes trois copines qui n’ont pas pu être là ce soir ? »
Une dernière bise à son idole et c’est avec plein d’énergie et de photos que nous prenons le chemin du retour…

Jean-Mi, bénévole accompagnateur