Nord (59)

Maëva a rencontré les Kids United

Réalisation du rêve :
le 04 mars 2017

Tout le bonheur du monde…

C’est une petite fille de 7 ans plutôt méfiante et fatiguée (elle a du se lever tôt) qui, dès le départ de la maison, se prépare à vivre une grande aventure. Maeva n’a en effet jamais pris le train. Alors, un premier trajet de Dunkerque à la gare du Nord, puis la traversée de Paris en métro et un nouveau TGV de la gare Montparnasse à Nantes, ce sera déjà une belle péripétie.

Mais l’essentiel n’est pas là. Maeva sait qu’elle va réaliser son rêve : assister au concert des Kids United et les rencontrer.

Le voyage lui permet de se détendre et c’est beaucoup plus sereine qu’elle découvre sa chambre d’hôtel, où elle se reposera après le concert. Juste le temps de déposer les bagages et c’est le départ en taxi pour le Zénith de Nantes Métropole.

Le hall d’accueil met déjà dans l’ambiance. Un peu étonnée, Maeva découvre ce lieu impressionnant. Un poster de grande taille permet de se prendre en photo entourée de l’image de ses six idoles : vite, on en profite ! Un comptoir propose différents objets : bâton lumineux pour le concert, casquette, tee shirt, … tout avec le logo et le nom des stars. Maeva entre donc dans la salle avec quelques-uns de ces cadeaux souvenirs. Une salle immense, pouvant accueillir 9000 spectateurs, qui se remplira petit à petit.

Et puis c’est le concert : près de deux heures d’un show magique qui émerveille Maeva. Avec une musique endiablée, sous des jeux de lumières éclatants, ses idoles chantent, dansent, chauffent la salle, proposent aux enfants des complicités auxquelles Maeva participe avec enthousiasme et utilise sans modération son bâton lumineux.

Le temps passe trop vite et arrive le dernier rappel. Mais ce n’est pas fini pour Maeva. Alors que la salle se vide, Elle est attendue, avec quelques autres privilégiés, sur la droite de la scène. On les autorise alors à se diriger vers les loges où, après avoir revêtu leurs tenues de « civils », arrivent les Kids United. Pendant un moment, ils se prêtent alors au jeu des photos, signent des autographes sur le petit carnet que Maeva, très intimidée mais ravie, leur présente.

Un bus attend les artistes pour les amener à la gare et la rencontre doit se terminer. Pour Maeva, c’est le retour à l’hôtel, un repas convivial et une nuit agréablement perturbée. La journée a été tellement dense en émotions joyeuses que la tension met du temps à retomber, et le sommeil à venir.

Le lendemain, c’est le retour vers Dunkerque. Maeva a la tête pleine d’images de ce qu’elle a vécu. Elle aura bien des choses à raconter à ses deux sœurs qui sont restées à la maison. Elle leur montrera aussi fièrement ses objets-souvenirs et le petit carnet qui contient les précieuses signatures.