Somme (80)

Elisema a rencontré Hugo Lloris et assisté à un match

Réalisation du rêve :
du 21 novembre 2016 au 23 novembre 2016

Dimanche 20 Novembre, Elisema prend l’avion pour la première fois en direction de Monaco pour réaliser le rêve émis quelques mois plus tôt : rencontrer Hugo Lloris le capitaine de l’équipe de foot de Tottenham. Un match est organisé le mardi soir entre Tottenham et l’AS Monaco dans le stade Louis II de Monaco.

Le lendemain, il faut attendre 17h pour que l’équipe arrive d’Angleterre. En attendant Elisema admire tous les aquariums du musée océanographique. Après avoir vu de magnifiques spécimens de poissons, direction le stade où une personne de l’UEFA l’attends pour lui faire visiter. Elisema parcourt les dédales de couloirs, foule la pelouse, mais aussi découvre où sont postées les cameras qui permettrons de visionner les images du match à la télévision. La jeune fille voit les vestiaires où sont alignées les tenues et chaussures des joueurs, puis l’équipe de Tottenham arrive !

Après une courte interview, Elisema, rencontre enfin Hugo Lloris, se fait prendre en photo avec lui et lui donne le dessin qu’elle a fait pour lui. Ce moment magique touche à sa fin. L’équipe doit s’entrainer et la rêveuse doit répéter son entrée du lendemain, en début de match en tenant la main de Hugo LLoris sous l’ovation du public et filmée par les caméras qui transmettent les images dans le monde entier !! Elisema sera à la hauteur de l’évènement, bien dans ses baskets toutes neuves pour l’occasion et tellement heureuse.

Bien sûr Elisema assiste au match et, surprise, Hugo Lloris l’attend pour lui donner ses gants, ceux qui ont arrêté tant de ballons ronds. Anne-Marie, la fée du stade de l’UEFA, qui a tout fait pour que le passage d’Elisema soit un rêve, lui donne la pièce qui a tiré à pile ou face le capitaine qui a lancé le match.

La cerise sur le gâteau, les joueurs de l’AS Monaco arrivent dans le même hôtel qu’Elisema qui les voit tous descendre de leur car pour se rendre à leurs chambres. Mais, elle n’a d’yeux que pour son idole, Hugo Lloris.