Haut-Rhin (68)

Clément a rencontré Kev Adams

Réalisation du rêve :
le 09 novembre 2016

Rendez-vous était donné à 18h30 à Clément devant le zénith de Dijon. Ce moment, il l’attendait depuis plusieurs semaines. Et là, il était sur le point de rencontrer son idole, Kev Adams, à l’occasion de son passage à Dijon.

Plus le moment se rapprochait, plus l’impatience se faisait sentir. Et comme le nom de son spectacle, avec Rêves, « Tout est possible » : après quelques emplettes dans la boutique souvenir, Clément est invité à se rapprocher des coulisses.

Le garçon trépigne d’impatience. La sécurité le fait passer dans les coulisses et l’installe dans un petit salon juste à côté d’une porte où le nom de leur idole est marqué. On lui dit que Kev Adams va le rejoindre dans quelques instants.
Ces quelques minutes d’attente s’annoncent interminables. Mais une belle surprise va lui permettre de ne plus voir passer le temps : une autre porte s’ouvre et là, surprise… Gad Elmaleh vient saluer Clément et discuter quelques instants avec eux. Un moment non prévu, qui rajoute de l’intensité à la rencontre.

Gad retourne dans sa loge et quelques secondes après, c’est une autre porte, celle qui avait attiré l’attention de Clément, qui s’ouvre. Kev Adams, naturel, sort et salue Clément. Son idole est là, à quelques centimètres de lui. Impressionné par cette rencontre, Kev Adams le rassure, pose des questions et discute avec lui un petit moment. Après la dédicace des souvenirs achetés dans la boutique et une manette de console amenée par Clément, il est temps pour Kev Adams de retourner dans sa loge. Le spectacle débute dans quelques minutes et la concentration est de mise.

La sécurité reconduit Clément jusqu’à l’entrée de la scène. Il parle de cette rencontre de retour à son siège. La salle devient noire… Le spectacle va commencer. Pendant 1h30, Clément participe au show en se disant que quelques minutes auparavant, il était seul avec Gad et Kev. Au milieu des milliers de spectateurs du zénith, il réalise qu’il a été privilégié.

Pendant tout le spectacle, Clément a pu rire et s’amuser. La bonne humeur était bien au rendez-vous ce soir-là à Dijon. Et c’est les yeux plein d’étoiles qu’ils ont quitté le zénith. Il n’y a pas de doute : tout est vraiment possible !