Finistère (29)

Axel a rencontré les soigneurs du zoo de Pont-Scorff

Réalisation du rêve :
le 20 août 2017

Le rêve d’Axel, 11 ans est d’être soigneur d’Otarie. Quand on lui demande pourquoi, il répond : « Parce que ça nage, ça glisse et que c’est gentil !!! »

C’est au Zoo de Pont-Scorff qu’Axel est attendu pour ce moment unique. Et c’est Laura qui sera sa guide pour lui expliquer tout ce qu’il y a à savoir sur le parc, ses origines, sa fabrication, l’association qui lutte pour le bien-être des animaux au sein du parc et la volonté de préserver l’environnement au plus proche de ses conditions naturels.

La visite débute et Axel reconnait les animaux en donnant le nom des espèces, tel un connaisseur. Puis son âme d’enfant ressurgie et il s’exclame : « Regarde, on dirait la chouette d’Harry Potter !! »

En tant que soigneur d’un jour, Axel doit en premier nourrir les girafes. Il devient donc commis de cuisine et prépare des quartiers de pommes pour donner à Orbis et Chicobi, 2 jeunes males qui font tout de même 4.50m de haut.
Ensuite, Axel a rendez-vous avec les lions. La tension se fait sentir. Les 6 fauves fixent le garçon, mais il en prend plein les yeux de les voir de si près.

La rencontre suivante est amusante pour le rêveur, car ce sont les perroquets qui l’attendent. Sa mamie en a un et il se plait à raconter les anecdotes aux soigneurs sur place.

Axel, avide d’en savoir plus, demande ce qu’il est prévu pour la suite. La surprise est totale lorsqu’on lui annonce qu’il va pouvoir approcher les otaries. Il part avec son fauteuil à une vitesse ahurissante.

Devant l’enclos Coralie, la soigneuse, l’attend de pied ferme. Elle explique au garçon le fonctionnement, et parle des 4 otaries femelles : Sophie et Tara sa fille, Chloé et Pompéa. Chloé étant la dominante du groupe et Pompéa la plus vieille otarie de toute l’Europe du haut de ses 33 ans ! Coralie lui parle aussi de Gary, le mâle qui fait deux fois la taille d’une femelle avec ses 340 kilos.

Une fois de plus Axel passe partout avec son fauteuil et le surélève pour mieux voir Gary. Le rêveur est très attentif à ce que raconte Coralie, comment elle travaille avec le mâle, comment elle installe le lien de confiance, comment elle lui apprend petit à petit le dressage. Elle donne différentes consignes à Gary en anglais, « good » « water » « down » mais ce coquin de Gary fait exprès de ne pas obéir ce qui amuse beaucoup Axel. C’est à son tour de donner un ordre à l’otarie, et Gary aboie très fort, ce qui fait frissonner le garçon.

Après quelques coquineries de Gary c’est la fin de matinée, les visites et animations touchent à leur fin.

La pause repas fait du bien, mais elle est rapide car vient l’heure du spectacle des otaries animé par Coralie. Axel ne perd pas une miette de ce show fabuleux qui lui est dédicacé par la soigneuse.

La dernière visite est dans la boutique cadeau, où Axel choisit une énorme peluche tigre. Sur son fauteuil, on remarque à peine le rêveur derrière le fauve, juste ses yeux emplis de larmes de joie.